Entrepreneuriat

Ce qu’il faut connaître sur la CIFRE (Convention Industrielle de Formation par la Recherche)

Le 18 septembre 2021
Rédaction CIFRE

Trouver un poste adéquat à pourvoir est toujours compliqué pour un doctorant. Il faut admettre que les entreprises ne consacrent pas un budget dédié à l’embauche des doctorants pourtant, ces derniers doivent faire leur entrée dans le monde professionnel afin de pouvoir soutenir leurs thèses. Découvrez un dispositif servant d’appui aux entreprises et à ces jeunes diplômés : la CIFRE.

Qu’est-ce que la CIFRE ?

CIFRE est l’abréviation de Convention Industrielle de Formation par la Recherche. C’est une convention de partenariat entre une entreprise, un jeune doctorant et un laboratoire de recherche. L’objectif est d’aboutir à des résultats prometteurs pour les trois associés.

Le principe de la convention CIFRE est de subventionner aux besoins financiers d’une entreprise afin qu’elle puisse embaucher un doctorant. C’est une bonne alternative pour renforcer la collaboration entre secteur public et privé. C’est aussi une voie pour donner aux jeunes diplômés le travail qu’ils méritent.

La convention CIFRE est tout aussi bénéfique pour l’entreprise que pour le doctorant. Par son biais, l’entreprise peut achever une étude scientifique en cours, en recrutant un doctorant qui mènera la recherche. La CIFRE offre au doctorant le privilège de fréquenter un laboratoire de recherche adéquat à son sujet d’étude et de finaliser la soutenance de sa thèse.

Concernant le contrat d’embauche, l’entreprise a le choix entre un CDI et un CDD, en fonction de l’envergure du domaine d’étude. Tout au long du contrat, le salarié-doctorant s’engage à effectuer une recherche stratégique. L’objectif de cette recherche est de favoriser l’essor socio-économique de l’entreprise en question. De son côté, les laboratoires de recherche académique ont pour rôle de superviser et d’encadrer l’évolution de l’étude menée par le chercheur doctorant.

Quelles sont les conditions d’éligibilité d’une entreprise à une CIFRE ?

Ce ne sont pas toutes les entreprises existantes qui ont accès à la convention CIFRE. Il existe quelques critères de sélection. Afin d’être éligible, l’entreprise doit être :

  • implantée sur le sol français. Son activité et sa structure doivent être purement de nature socio-économique. La taille de l’entreprise compte peu, elle peut être une entreprise de taille intermédiaire, un Start-up, une petite ou moyenne entreprise (PME). La collectivité territoriale, la chambre consulaire, et même un groupe association sont également éligible.
  • De discipline scientifique permettant aux doctorants d’exercer leur recherche. De ce fait, la mission principale qui leur est attribuée doit être uniquement le travail de recherche.

Quelles sont les conditions d’éligibilité d’un étudiant à une CIFRE ?

La CIFRE est accessible aux jeunes étudiants répondant à ces quelques conditions :

  • Être titulaire d’un diplôme de master (bac+ 5). Il doit être un sortant  d’une école supérieure d’ingénieur ou de commerce.
  • Ne doit pas être un salarié ou un ancien salarié de l’entreprise en question depuis plus de 9 mois. À la date de déposition du dossier, il doit être libre de tout engagement professionnel envers l’entreprise.
  • Appartenir impérativement aux disciplines scientifiques. La nationalité n’est pas un facteur pris en compte.
  • S’inscrire en parcours de doctorat.
  • Ne doit pas s’inscrire en doctorat lors du dépôt du dossier et ce, depuis plus de 9 mois.

Un laboratoire doit respecter quelles conditions afin d’accueillir un étudiant en CIFRE ?

L’entreprise et l’étudiant ne sont pas les seuls à devoir respecter des conditions afin d’accéder à la CIFRE. Le laboratoire d’étude est également soumis à quelques exigences.

  • Le lieu d’implantation : le laboratoire doit se situer dans une enceinte universitaire, celle d’une école ou d’un organisme public consacré à la recherche.
  • Le statut : le laboratoire doit être composé d’une équipe de recherche reconnue. L’équipe en question doit être reliée à une école doctorale.
  • La discipline : les laboratoires ayant des disciplines purement scientifiques.
  • Être en cotutelle avec un laboratoire français s’il s’agit d’une branche de laboratoire  étrangère.

Comment se déroulent le dépôt et la sélection des dossiers ?

Même si les trois associés (entreprise, étudiant, laboratoire) remplissent toutes les conditions requises, les dossiers passent quand même à une sélection. En premier étape, il faut déposer un dossier complet auprès de l’ARNT ou Association Nationale Recherche Technologie.

Votre dossier sera étudié par un comité d’évaluation et de suivi. La décision finale dépend de deux expertises : technico-économique et scientifique.

L’expertise scientifique

Elle étudie la qualité et la valeur ajoutée apportée par le projet. C’est l’étude de la pertinence et de l’importance d’un projet scientifique. L’expertise scientifique vérifie l’authenticité du projet présenté à la formation doctorale. Notez que cette expertise est menée par un professionnel du domaine relatif au projet proposé.

L’expertise technico-économique

Elle prend en compte la capacité financière de l’entreprise. Elle évalue sa motivation à s’impliquer dans la recherche en question. Cette expertise détermine son aptitude à fournir une formation qui fera des candidats des vrais professionnels à l’issue de la recherche. L’expertise technico-économique est dans le ressort du délégué régional à la recherche et à la technologie. Elle concerne uniquement le délégué de la région dans laquelle l’entreprise se situe.

Quels sont les avantages et les inconvénients relatifs à la CIFRE ?

L’atout majeur de la CIFRE est le financement de votre projet de recherche, chose assez difficile à débusquer. Le fait de collaborer avec une entreprise reconnue facilite le processus de financement. En intégrant la convention CIFRE, vous aurez droit à un soutien d’une équipe lors de la réalisation de votre étude. Vous bénéficiez également d’un encadrement permanent de la part du laboratoire de recherche.

Quant aux inconvénients, il faut dire que votre recherche consiste à prouver ou à continuer celle de l’entreprise. Vous n’avez pas l’occasion d’en démarrer une autre qui vous est propre. Vous avez l’obligation de faire une démonstration régulière de l’importance de votre recherche afin qu’elle puisse être validée.

Qu’en est-il du montant de l’aide attribué ?

Le financement dure 3 ans. La rémunération annuelle ne dépasse pas les 23 484 euros en excluant les charges patronales. Le recrutement du doctorant permet à l’entreprise de recevoir une somme de 14 000 euros par an.

Quant aux autres coûts de l’entreprise, ils sont éligibles au CIR ou Crédit Impôt Recherche. Le montant attribué au CIR est de 10 595 euros au minimum. Le versement du montant se déroule à chaque fin de trimestre civil.