Services aux entreprises

Optimisez votre fiscalité : faites-vous accompagner par un professionnel

Le 2 octobre 2023
38618.jpg

L’optimisation fiscale consiste à déployer différentes stratégies et à utiliser différentes lois afin de réduire les impôts. En termes plus simples, elle revient à appliquer des règles fiscales pour assurer une baisse légale des impôts. Cela vous permet de bénéficier de nombreux avantages fiscaux : crédits d’impôt, déductions, etc. Toutefois, cette procédure est généralement complexe, d’où l’importance de vous faire accompagner par un professionnel du domaine.

Les bases de l’optimisation fiscale pour une entreprise

Il existe différents moyens permettant aux entreprises d’optimiser leur fiscalité. Ces dernières peuvent en effet adapter leur stratégie en utilisant des méthodes comme l’endettement, l’exonération fiscale, les crédits d’impôt, la déduction fiscale…

L’endettement

L’endettement fait partie des bases de l’optimisation fiscale. En réalité, la valeur de la dette peut avoir une incidence sur la fiscalité qui intègre les charges financières. Cela signifie que les intérêts d’emprunt et les autres frais peuvent être déduits de la base d’imposition. Et comme vous pouvez le voir sur www.fiscallia.fr, la dette peut donner lieu à une déduction fiscale.

Les crédits d’impôt et les déductions fiscales

La nature des crédits d’impôt et des déductions fiscales dont bénéficie votre entreprise dépendra de son statut. Le crédit d’impôt recherche (CIR), le crédit d’impôt famille (CIF) et le crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) sont des exemples d’allègements fiscaux pour optimiser la fiscalité.

optimisation fiscale

Optimisez la gestion des pertes fiscales

La gestion des déficits fiscaux vous permet d’envisager un report en avant ou en arrière si l’année de la société se solde par un déficit. Le but de cette pratique est de compenser les pertes reportées sur les exercices suivants ou précédents et de réduire l’impôt sur les sociétés.

Profitez des exonérations fiscales

Vous pouvez réduire vos charges fiscales par différentes exonérations en fonction du statut et de l’emplacement géographique. Ces exonérations sont généralement définies dans le temps et se conforment à des conditions très strictes. En dépit des restrictions, ces exonérations peuvent vous aider à réaliser d’importantes économies sur l’impôt sur les sociétés et d’autres taxes et contributions.

Avantages et limites de l’optimisation fiscale

L’optimisation fiscale présente un certain nombre d’avantages pour les entreprises. Elle permet à celles-ci de diminuer le montant de l’imposition. Et sur le long terme, vous aurez à disposition plus de trésorerie pour booster votre croissance.

Toutefois, il est très important de vous familiariser avec les règles de la fiscalité des entreprises. Le droit fiscal général étant complexe, je vous conseille de respecter les restrictions imposées par la réglementation en vigueur pour ne pas faire face à des redressements fiscaux.

Quel professionnel peut vous aider dans votre objectif d’optimisation fiscale ?

L’optimisation fiscale nécessite une connaissance précise des mécanismes de réduction, d’exonération et de crédit d’impôt. Il faut également connaître le fonctionnement des niches fiscales, des règles comptables et fiscales afin de s’assurer que les limites définies ne sont pas dépassées. Pour ce faire, les entreprises décident de recourir aux services d’un expert-comptable. L’optimisation fiscale requiert en effet l’intervention d’un spécialiste du domaine. Celui-ci se chargera d’établir un diagnostic de l’entreprise afin d’identifier des solutions pouvant permettre de réduire la charge fiscale.

En résumé, l’optimisation fiscale peut vous permettre d’économiser de l’argent sur les impôts. Cette pratique est certes autorisée par la loi, mais demeure strictement contrôlée. La meilleure façon d’éviter les erreurs et les risques de redressements fiscaux est de faire appel à un professionnel dans ce domaine, notamment un expert-comptable.